Matt Mahlen

Coups de gueules à Crozon

Land-art & In-situ

Une oeuvre éphémère et anonyme, une petite foule accueillait les vacanciers sur la plage.

L’éphémère marque l’esprit et un petit attroupement souriant, étonné, bousculé, compréhensif, interloqué et solidaire se faisait petit à petit devant les bouilles alignées sur le sable. Ce sont une cinquantaine de gueules, composées des déchets trouvés sur la grève, qui protestaient et montraient du doigt la pollution. Une action artistique...pas prise de tête !