Matt Mahlen

Des spectacles simples et précieux !

Théâtre

Deux pièces pour jeune public ou adultes accompagnés. Deux spectacles multiples avec du théâtre, de la musique, des arts plastiques et de la poésie ! Deux compères qui font UN ! Découvrez L’ENFANT QUI AVAIT PEUR DU NOIR > Création 2018

Le magicien des couleurs *

CREATION 2014

adaptation malicieuse d’après le livre d’Arnold Lobel

Farce et magie. Dans une scénographie épurée, cette forme courte et rythmée explore la découverte des couleurs. L’histoire se déroule sous une corde à linge où, tournant autour d’un chaudron, l’Auguste et le clown blanc inventent le bleu, le jaune, le rouge. On part d’un monde noir et blanc pour l’enchantement multicolore. Le récit s’appuie sur la musique, les arts visuels et le théâtre : peinture improvisée en direct, chansons originales avec trompette, accordéon ou hélicon.

* « The Great Blueness and Other Predicaments », New York, Harper and Row, 1968.

Trompette, accordéon, hélicon, peintures aux pigments colorés (les primaires, secondaires et cercle chromatique

L’enfant qui avait peur du noir *

NOUVELLE CREATION 2018

adaptation fantaisiste d’après le livre d’Emma Yarlett

Conte et mystère. Avec un dispositif minimaliste, ce récit chanté et contemplatif aborde la question de la peur, dont celle du noir. L’histoire va d’une chambre, passe des toits au monde à la rencontre des peurs. Hugo, l’enfant, dialogue avec La Nuit Noire, l’autre ou l’adulte. Ensemble, ils explorent l’univers apprenant à maîtriser les émotions. Le voyage est ponctué d’interludes musicaux, d’expérimentations visuelles avec rétro projecteur, de peintures improvisées et de jeu théâtral.

Trompette, accordéon, bruits, chansons, rétro projecteur, dessins à la gouache et encre de chine (la lumière, le noir et blanc)

* « Orion and The Dark », Dorking Surrey, Templar Publishing, 2014.

A chaque fois :

40 minutes de spectacle sensible combinant arts plastiques, musique et comédie. Des histoires qui aiguisent les sens. Un propos créatif qui vise à l’entraînement philosophique. Un déroulé narratif multipliant les entrées pour le spectateur (petit/grand, ludique/pédagogique, imaginaire/actualité) Formes légères, dispositifs scéniques simples, une épure technique. Des refrains, des chansons et des musiques inédites. De grandes images originales produites et offertes à l’issue du spectacle

Une sérieuse malice ou inversement !

Des créations tout terrain de la Cie Erectus et d’ A comme Bleu >Pour tout renseignement et devis