Matt Mahlen

Le gécéo c’est pas beau

Actualités – 28 juin 2019

Les éditions Gros Textes (collection les Tilleuls du Square ) viennent de publier les 35 lettres envoyées par Louise Schnocke, 8 ans et demi, à l’Elysée alors qu’à Strasbourg, des membres du GCO Non Merci se lançaient dans un jeûn illimité en novembre 2018.

Là encore des gens bien différents expérimentent concrètement un vivre et râler ensemble que la totalité de la classe politique est incapable de construire ou de porter.

Contre un projet inutile et nuisible du même acabit que l’aéroport Notre Dame des Landes ou la liaison ferroviaire Lyon-Turin (pour les plus connus), alors que le maire socialiste de Strasbourg s’est parjuré, dans un déploiement de force et de malhonnêteté et pour des objectifs de pouvoir de la clique politique locale, les mots de Louise font grincer des dents, sourire et réfléchir. Certaines luttes ont une face très drôle, merci Louise de nous montrer cela avec maestria. Des fautes, des ratures, de la philosophie, de l’honnêteté, de la largeur d’esprit, un petit ouvrage aussi modeste que merveilleux. Comme un gamin en face d’une pelleteuse, comme une femme offrant une fleur entre les pointes des baïonnettes, comme un homme debout face aux chars ? Un livre à conseiller aux grandes personnes ! Des mots pour tenir tête aux grands projets comme aux grands tout court ! Bravo et merci. Et un moyen de soutenir https://gcononmerci.org

Et pour feuilleter c’est ici

documents