Matt Mahlen

Ma main sur le papier court.

Poésie

Cet ouvrage est le N° 44 de la délicate et merveilleuse collection des Choisi de l’atelier de typoésie domicilié à Groutel, dans la Sarthe. Une petite fierté toute simple d’être de la bande avec, ici, Titi Bergèse qui épaule mes poèmes de 12 linogravures éclatantes de sensibilité, aux traits sûrs comme des coquelicots dans les blés, imprimées dans un beau vert trouvé par Jacques Renou, le chevalier typographe qui nous rassemble.

"Pour écrire sur Elle

Il faut l’adresse du jongleur pour faire voler les mots-bulles sans les voir éclater.

Il faut la patience du photographe pour saisir les mots-papillons qui passent, avant qu’ils ne soient passés.

Il faut la persévérance de l’acrobate pour répéter les mots-vertiges sans se sentir ressasser.

Il faut l’amour du tisserand, pour broder le fil de l’Un, sans être le fol des Deux.

Matt est ce jongleur, ce photographe, cet acrobate, ce tisserand des mots d’Elle. "

Christine, une lectrice de Lille.

  1. 1. A toi
  2. 2. Nous sommes des étoiles
  3. 3. Eloignés
  4. 4. Femme
  5. 5. Mon amour
  6. 6. Le désir est un oiseau
  7. 7. Ma main sur le papier court
  8. 8. Passe-Passe
  9. 9. Encore et encore
  10. 10. Le temps de l’éperdu et nous
  11. 11. Ma langue est morte

merci Titi et Jacques, Matt. Strasbourg, novembre 2019.